Cerfah — centre régional de formation en alternance aux métiers de l’hospitalisation

-->

role-maitre-apprentissage

Qu’est-ce qu’un maître d’apprentissage?

Après avoir signé le contrat d’apprentissage, l’employeur désigne un maître d’apprentissage dont la mission est de contribuer à l’acquisition, par l’apprenti, des compétences nécessaires à l’obtention du diplôme préparé. Ce maître d’apprentissage est un professionnel de l’établissement employeur issu de la même formation que prépare l’apprenti. Le suivi constant peut être partagée par plusieurs salariés de l’entreprise, constituant ainsi une équipe tutorale au sein de laquelle sera désigné un « maître d’apprentissage référent » qui assurera la coordination de l’équipe et la liaison avec le CFA.

Formation maître d’apprentissage

Notre CFA propose chaque année une ou deux sessions de formation pour les maîtres d’apprentissage. En raison du contexte de crise sanitaire actuelle, la formation est reportée à une date ultérieur.

Qui peut devenir maître d’apprentissage?

L’apprenti est obligatoirement suivi par un maître d’apprentissage (ou par une équipe tutorale, voir précisions ci-dessous). Il a pour mission de contribuer à l’acquisition par l’apprenti des compétences nécessaires à l’obtention du titre ou du diplôme préparé, en liaison avec le CFA.

Le nombre maximal d’apprentis pouvant être accueillis simultanément dans une entreprise ou un établissement est fixé à deux pour chaque maître d’apprentissage. Les conditions pour être Maître d’apprentissage sont suivantes:

  • soit un titre ou un diplôme au moins égal à celui préparé, ainsi qu’une expérience professionnelle de 2 ans en relation avec la qualification visée par ce diplôme ou ce titre ;
  • soit une expérience professionnelle de 3 ans en relation avec la qualification préparée par le jeune et un niveau minimal de qualification déterminé par le comité départemental de l’emploi.
  • soit une expérience professionnelle de 3 ans en rapport avec le diplôme ou le titre préparé par l’apprenti après avis du recteur, du directeur régional de l’agriculture et de la forêt ou du directeur régional de la jeunesse, des sports et des loisirs. Faute de réponse dans un délai d’un mois suivant la saisine de l’autorité compétente, l’avis est réputé favorable

L’employeur doit permettre au maître d’apprentissage de dégager sur son temps de travail les disponibilités nécessaires à l’accompagnement de l’apprenti et aux relations avec le CFA. Il doit également veiller à ce que le maître d’apprentissage bénéficie de formations lui permettant d’exercer correctement sa mission et de suivre l’évolution du contenu des formations dispensées à l’apprenti et des diplômes qui les valident.

Quel est le rôle du maître d’apprentissage?

Organiser l’intégration de l’apprenti(e) dans l’entreprise

  • Préparer l’arrivée de l’apprenti en informant les collègues et en précisant son rôle dans le service,
  • Présenter à l’apprenti ses collègues, et les fonctions de chacun,
  • Organiser une visite des lieux,
  • Expliquer le fonctionnement et la « culture » de l’entreprise : type(s) de techniques, type(s) de clients, organisation du travail

Encadrer le travail de l’apprenti(e)

  • Etablir un planning de travail,
  • Voir ce qu’il fera et avec qui il le fera
  • Aider l’apprenti à intégrer le monde du travail : horaires à respecter, tenue vestimentaire, comportement vis-à-vis des clients

Prendre connaissance du travail effectué en centre de formation

  • S’informer sur le programme de la formation et des évaluations,
  • Avoir des entretiens avec l’apprenti,
  • Demander à l’apprenti(e) ses notes obtenues aux contrôles continus

Avoir un contact régulier avec l’apprenti(e)

  • Fixer des rendez-vous réguliers pour faire le point

Accepter de transmettre son savoir et son savoir-faire

  • Aider l’apprenti(e) à faire le lien entre théorie et pratique professionnelle,
  • Accompagner et guider l’apprenti(e),
  • Montrer et expliquer chaque nouvelle tâche à effectuer,
  • Faire participer l’apprenti aux formations internes à l’entreprise.

Evaluer le travail de l’apprenti(e)

  • Donner un travail précis,
  • Evaluer le travail réalisé et guider l’apprenti(e) vers l’auto-évaluation,
  • Faire le point sur ce qui n’est pas acquis,
  • Noter l’apprenti en situation de travail dans le cadre du suivi,
  • Evaluer son comportement.

Participer à la formation

  • Assister aux réunions organisées dans le cadre du suivi de la formation.

Retrouvez le Cerfah et ses actualités sur notre page Facebook